De nouveau j'aborde ce thème; j ai lu bien des livres à ce sujet mais rien ne remplace la pratique (en Inde on insiste beaucoup sur la pratique en toutes choses même si la littérature sanscrite est une des plus riches au monde).

Je sais que je vais me répéter; je ne vois pas clairement les effets sur moi; il est vrai qu il est malaisé de "se voir"; les autres seuls pourraient observer des transformations éventuelles.

Il n empêche que ces deux heures de pratique exigent un effort, un (petit sacrifice: il y a tant de sollicitations), de la persévérance et de l espérance. Mieux vaut attendre quelque chose (n oublions pas les trois vertus théologales chrétiennes: foi, charité, espérance; en quoi tous les ystèmes religieux se ressemblent fondamentalement).

Il est vrai aussi que chaque séance est plus ou moins subtilement différente d une autre: sensations corporelles, poussées émotionnelles, réminiscences, etc. Des phénomènes curieux se produisent parfois: comme une comète traverse le ciel, une idée subite, un mot traverse l espace mental on ignore pourquoi.

Oui vraiment nous en sommes au tout début de la connaissance du plus complexe objet de l Univers, notre cerveau (Edelmann)