La méditation exige quand même un effort ne serait-ce que celui de pratiquer envers et contre tout; de ce fait il est à l'image de la vie. Nous sommes des héros du quotidien; franchement, avons-nous toujours envie de nous lever le matin pour aller au travail ou simplement pour faire des courses. La vie n est pas un conte de fées.
C'est ce que je voulais dire à propos des qualités que je renforce presque malgré moi en pratiquant et c est déjà pas mal, une sorte de propédeutique à la vie; celle-ci à l'image de la méditation est changeante, parfois souriante parfois déprimante, un peu comme ce que j ai vécu hier. La journée avait pourtant bien commencé (bien, terme très relatif; bien pour moi) et un peu superstitieusement je me disais de manière préconsciente: çà ne peut durer et de fait après-midi assez triste, nuit difficile, maux de ventre et pas envie de sortir ...

C'en est au point où je me dis: mais tout ce qu on lit sur les effets supposés de la méditation c est bobards et mensonges?

Je continue pas moins ne serait-ce que parce que çà m occupe (les journées sont longues et soyons honnêtes je deviens blasé) et par curiosité "scientifique" et/ou philosophique.

Je poursuis la lecture du Lama Govinda. 

Plus que jamais je suis dans le doute: tout ce qu on nous raconte de "merveilleux" sur les héros eux de la méditation ou de la sagesse est-ce légende ou incitation à poursuivre sur la voie pour...

Pourquoi au fait?

Et pourquoi vivons-nous?