La situation internationale me semble caractérisée par un immobilisme et un chaos durable, avec des acteurs qui jouent chacun leur jeu dans leur coin en toute impunité puisque aussi bien au Moyen-Orient qu en Europe, chacun agit seul sans se soucier des autres et encore moins de l ONU (on se demande du reste à quoi sert ce "machin" comme disait De Gaulle sinon à stipendier une foule d experts et de fonctionnaires qui font semblant d écouter les orateurs. Toute décision se heurte au droit de véto avec toujours les mêmes membres du Conseil de Sécurité. Le monde a changé drastiquement et on recommence le même jeu absurde.

C est depuis l installation d un monde uni ou multipolaire que l impunité règne partout.

L autisme se conjugue au singulier et au pluriel. Une fois de plus la dualité est féconde; je me pose en m opposant et du dialogue jaillit la lumière; face à soi on n a rien ni personne.

Narcisse est décidément le mythe-clé d un monde devenu fermé sur lui-même.