14 juillet 2019

De la séduction

Gilles Lipovetski me fait, avec d'autres, le garnd honneur de se joindre à la liste de près de 1000 followers sur Linkedln. Bien entendu, le subtil observateur de la course effrénée à la consommation rejoint nos observations; il n est pas indifférent que son premier ouvrage connu ait été "l'ère du vide". Il pointe avec d'autres l'hyperindividualisme contemporain, la course à la consommation et notre mal-être (malgré toutes ces enquêtes insistant sur "le bonheur ressenti"-sic). Voici les mots-clés de son oeuvre où les personnes qui... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juillet 2019

La politique du caniveau

Il y a très peu d'avantages d être âgé mais en cherchant bien, l âge nous donne une vue panoramique des choses de la vie et nous permet de mettre ces choses en balance, de relativiser. Nous vivons dans le monde du relatif, l enseignement du Bouddhisme nous le dit clairement; c est le samsara, le papillonnement des apparences, l'écume des choses, le tourbillon incessant; du coup le temps que nous avons vécu donne aux évènements une perspective plus ample. La politique du caniveau; voilà comment je qualifierai la sinistre actulaité qui... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 juillet 2019

La petite politique

Je ne regarde plus guère la télé, déjà pour des raisons pratiques; une fois sur deux il est impossible de visionner les replays pour cause de télé-chargement interminable (encore un dysfonctionnement, un de plus!) et pour des raisons d emploi du temps différent; je m attache à visionner de nombreux cours et conférences car je n ai plus d élèves... Par curiosité pourtant je me suis enhardi à me mettre sur bfm-tv (il y a mieux je sais). Et j'ai été frappé par la mesquinerie de cette vie politique, comme un éternel recommencement:... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juillet 2019

Toujours prêt!

Je mets en exergue cette maxime des scouts; cette belle institution est, semble-t-il, en perte de vitesse et, si c était le cas ce serait fort dommage; pour ma part, je pense que çà m aurait aidé dans cette épreuve des épreuves qu est une vie humaine... Ainsi de la journée d hier. Matin, séance chez la psy où il a été question de mon fameux stage dans le Jura qui commence à me sortir par tous les pores tant on multiplie les contraintes administratives (je précise que je ne comptais pas faire ce stage de longue durée mais on m'a... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juillet 2019

Vivre quand même...

Je suis impulsif; et cette impulsivité qui m'est coutumière est d'autant plus forte que je suis dans la colère; l'épisode que je traverse actuellement est tout sauf supportable. Et cette impulsivité se traduit notamment par des achats brusques, des paroles et des actes de colère, des décisions rapides...   Ainsi d'hier, je devais me rendre sur instruction de l ORL (un autre que celui habituel pour motif d expertise); or, je n ai pas du tout apprécié ce praticien qui a pointé ma perte d audition ( "j'ai du envoyer beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 juillet 2019

Le triste sort des personnes très âgées

Le moral n est pas bon, je le dis sur tous les tons mais ce n est pas le centième anniversaire de ma mère à l'ehpad de Bagneux qui l aura remonté...   100 ans, ce n est pas rien; l auteure de mes jours a hier, un 8 juillet rejoint le club très fermé des centenaires de France, quelque 15.000 personnes. Naïf que je suis (décidément!) je m attendais à un minimum de "célébration " ne serait-ce que pour des raisons "commerciales", pour ne rien dire de l humain (quelle époque où seul compte le profit où la valeur d une vie se... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 juillet 2019

Tout change, rien ne change!

Tout change, rien ne change!  Cette formule pourrait s'appliquer à la vie en général et à ma vie en particulier; on a souvent comparé la vie justement à une pièce de théatre avec le début et à la fin que l on connaît; dans cette vie, le plus souvent ennuyeuse soyons honnêtes (les grandes orgues de la passion sont rares et finissent dans l'ennui pesant; de même la légèreté de l être n'a qu un temps pour reprendre le titre du magnifique roman de Kundera) la pièce a telle dominante, comique ou tragique et les personnages changent... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]