22 juillet 2018

Michel Onfray

Ecouté hier une conférence à l Université Populaire de Caen qu il a lui-même créée non sans courage  par le philosophe le plus populaire et controversé de France, Michel Onfray. Philosophe médiatique à l'heure où les philosophes occupent une place à part, en dehors de celle, omniprésente des journalistes généralistes mais couvrant l actualité et les experts donnant un avis autorisé sur la même actualité, avec il est vrai des succès divers ( l'expert trop spécialisé ne voit pas plus loin que son domaine; or, les découvertes sont... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2018

Souffrir?

On sait que pour le Bouddha "tout est souffrance"; comment ne pas souscrire à cette profonde et hélas immuable vérité. Comme si notre humaine condition (ou plus exactement la condition de tout vivant sur cette planète déchirée) comportait une part inéluctable, disproportionnée et essentielle; celle de la souffrance. Cette idée s est imposée à moi, ce matin, fruit de mon expérience récente, de mes réflexions et de mon vécu récent. En ce qui me concerne, j ai ici souvent parlé de ce sentiment difficile de solitude, "abandonné" que je... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2018

L'affaire

A peine la "joie" populaire presque indécente (marée de tricolore, triomphe à la romaine, déluge de démagogie, hymne au corps-machine etc) de cette désormais "historique" victoire de l'équipe nationale (du reste, la Pologne comme la Hongrie, aux prises avec leur problème de migrants extra-européens, de l ex-Europe unie, ont très vite contesté le qualificatif de "nationale" au vu de la proportion de joueurs de couleur, passons ...) enfin terminée et ce succès populaire étant engrangé par le pouvoir de manière "discrète" (bravo la Com!)... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juillet 2018

Méditation, pensée et cerveau

De nombreuses frustrations ont caractérisé le jour d hier, de toutes sortes avec un sujet de satisfaction tout de même: mon dentiste, exceptionnel praticien (j ai connu une bonne dizaine de ses collègues dans ma vie, souvent remarquables pourtant). Je craignais fortement cette séance à cause d une inflammation sous une couronne, fait sans précédent chez moi; je craignais l arrachage de cette molaire de plus très mal située. I, fine, après rapide examen, le praticien, optant pour la conservation, a si tout va bien opté pour une... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juillet 2018

Entreprises et entreprise France

La rencontre avec le monde des "organisations syndicales" a donc eu lieu tout de suite après les "réjouissances" que l on sait (déjà premières retombées moins agréables; plusieurs femmes se sont plaint de tentatives de viol et une "expert' nous expliquait que ce genre d évènement donne lieu à un sentiment de toute-puissance; on connaît les études de Le Bon et Freud sur le psychologie des foules). On admirera l usage de l euphémisme aseptisé (organisations syndicales): d une part le MEDEF représentant le grand patronat et d autre part... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2018

Les lapsus de l Histoire

J avais évoqué il y a peu ce que j avais traité d' actes manqués-réussis survenus en série ces derniers jours: la traînée rouge erronée de la patrouille de France pour la première fois de son histoire, la collision des deux motards à 30 à l'heure devant la tribune présidentielle sans précédent un 14 juillet (au fait à l heure des coupes sombres dans les budgets sociaux et de la hausse continue du coût de la vie, ce 14 juillet, il serait peut-être temps de le supprimer; après tout ce qu il célèbre aussi ce sont les guerres non?) l... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 21:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2018

La folie du monde

Je parlais hier de l hystérie collective à l occasion de cette Coupe du Monde qui va rapporter gros à ces jeunes gens sympathiques... Mais au delà des frontières nationales ce n est pas mieux; il semble que le monde soit désaxé à l image de Trump qui ne cesse pas de nous inquiéter et dire qu il annonce une second mandat. J en ai des frissons de terreur. Comment ce grand pays, patrie de Washington, Lincoln et Obama est-il tombé si bas? Je suis triste ce matin devant un champ de ruines avec partout le visage grimaçant de la... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2018

Ambivalence ambivalence

Entendons-nous bien: la foule ou plutôt les foules en délire qui ont acclamé les champions de l équipe de France, en effet admirables, modestes, sympathiques, soudés, doués, je serai le premier à dire que c est merveilleux et historique (quand donc avons-nous vu çà en France? (la joie populaire c est peut-être celle des doules à la Libération de l occupant nazi avec la descente de ces mêmes Champs Elysées par le Général de Gaulle). Au fait est-ce un hasard si Trump a félicité chaudement  l'équipe de France? Mais j éprouve un... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 21:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 juillet 2018

La liesse populaire comme symptôme...De quoi?

Extraordinaire moment d exaltation populaire hier dans toute la France à l occasion de cette Coupe du Monde remportée par la victoire sur la Croatie, autrefois partie intégrante de la Yougoslavie. J avoue que moi aussi je me suis pris au jeu; j ai regardé la première partie du match et la petite Croatie se défendait bien; je pensais même que léquipe de ce tout petit état allait l emporter au point que je délaissais la télé puis, la curiosité étant trop forte et non sans une certaine appréhension, je consultai le site Reuter's. Je lis,... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]