31 mai 2018

Une nuit un peu particulière... et un nouveau jour se lève

Nuit sans somnifère mais avec anxiolytique. On le sait (du moins moi je le sais, tout se paye dans la vie) je m'étais accoutumé au somnifère et d une part ce n est pas toujours efficace d'évidence si je fais la veille une longue sieste, somnifère ou pas, aucun effet; et d'autre part, effets secondaires pénibles, tels que "trous de mémoire". Tout se paye puisque j ai attendu l aube dans mon lit des heures, mais apaisé par l autre médicament. Hier séance avec la psy; comme toujours rassurante et compréhensive face à mon désarroi ravivé... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2018

Vertige de la page vierge

De nouveau ce "vertige de la page vierge"...Mais je m'efforce toujours aussi de lutter contre; je me sens d'autant plus paralysé que je ne reçois plus beaucoup de visiteurs; on a beau dire, çà aide et çà encourage. Mon frère m'a conseillé d'ouvrir une page Twitter (comme Trump?); j'avais déjà conté mes déboires sans fin, l'impossibilité qui me rend "fou" de récupérer l ancienne page malgré des essais renouvelés; alors autant repartir à zéro. Il paraît que la page Twitter offre de nombreuses possibilités, je veux bien le croire (et... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2018

Des hauts et des bas

Je me "tâte" souvent la température de mon corps-esprit comme cela se dit maintenant....L'ensemble n est pas fameux ces derniers jours et on sait ou on ne sait pas pourquoi; souvent j'ai noté que de petites choses avaient leur effet. Faisant une petite récapitulation ces derniers jours, un fond de préoccupation, morosité, tristesse, nostalgie, anxiété diffuse et il y a de quoi... Peut-être à titre compensatoire apprécie-t-on dans ces cas les moments plus positifs; alors parlons-en: cette crise de fou-rire avec mon élève à propos d... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 mai 2018

Prise de refuge et perplexité

Toujours cette fébrilité positive à me rendre au cours sur le bouddhisme ce dimanche "avec". Petits incidents qui m'ont retardé mais je suis arrivé à l'heure pour trouver ma place habituelle, près d un baffle, libre. Dernier cours en plus avec l excellent Dellavalle qui a surtout tourné autour de ces notions axiales de Bouddha, Dharma, Sangha (ces deux derniers termes désignant l enseignement et la communauté). Il fut question ensuite de la prise de refuge qui solennise devant témoins l engagement dans la doctrine. J'ai posé à la... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 09:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 mai 2018

La difficulté de vivre

Je compte me rendre malgré la forte chaleur qui s'est installé sur paris, des ennuis domestiques et des problèmes relationnels au dernier cours sur le Bouddhisme dans le cadre de l Ecole Occidentale de Méditation. Le conférencier que j'ai déjà écouté à plusieurs reprises incarne au mieux l'éthique bouddhiste, à sa manière. De plus sa personnalité est très attachante; ancien maçon d'origine italienne, il sait transmettre de manière vivante et habitée; mais c'est le cas de tous les intervenants; le plus c'est ce côté intellectuel plus... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mai 2018

Les dysfonctionnements de l ère postmoderne

Dès la première heure, craignant de me retrouver dans une file d'attente (je crains toujours quelque chose, c est çà être anxieux), je sors de chez moi au plus tôt pour régler mon problème (le leur pas le mien en fin de compte) de déclaration de revenus. J'arrive bien avant l heure d'ouverture des bureaux et une dame entre deux âges est déjà là. Pas mal pour moi; j engage conversation (c est fou, ce besoin que j ai de parler ces derniers temps; réponse à cette anxiété, je pense) avec cette philippine, en France depuis 1985. Nous... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mai 2018

Chère informatique...

On se doutera je suppose que le qualificatif "chère" n a pas de contenu économique puisque en gros on a des prix abordables sur le marché; non, je dis çà au sens affectif et dans le registre ironique... Qu'on en juge! Depuis qu a été mis en place la possibilité de déclarer ses revenus via les déclarations en ligne je me suis accoutumé à ce nouveau "régime" et surtout l'année dernière, tout s est fait sans encombres et même assez vite... Pas cette année: outre les demandes que je dois formuler auprès de certains organismes qui ne m... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 06:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 mai 2018

Mai 68 - Mai 2018

Visionné hier sur Arte en replay une longue et intéressante émission sur la défunte Université expérimentale de Vincennes. Il n'en reste plus rien: une vaste clairière bordée d'arbres.En cette occasion, ont été interviewés des étudiants d'alors et des professeurs: Hélène Cixous, Henri Weber, Claude Frioux, Elisabeth Roudinesco. On est frappé par les ravages du temps sur les visages (50 ans quand même!) et la forte nostalgie qui se dégage des propos. On a eu droit à des images d'archives: amphis bondés avec de étudiants sérieux... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mai 2018

Le choc et les chocs

Je ne sais plus que faire face à l afflux en lui-même pathogène des informations de toutes sortes qui caractérisent ce monde. Simmel le grand sociologue du quotidien a ausculté subtilement ces sociétés urbaines où la population subit un bombardement de stimuli incessant; elle fait ce qu'elle peut pour s en protéger, notamment en se bardant d indifférence (mais attention cette même indifférence défensive est celle qui fait que le SDF du coin soit assimilé à un élément du décor urbain) Ce préambule pour dire ma propre hésitation: d une... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 09:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mai 2018

Une histoire de voile qui en dit long

Comme bien des gens j'ai vu sur le petit écran cette jeune responsable du syndicat étudiant UNEF bien connu revêtue du hidjab islamique. J'avoue que cette vision inouïe ici m'a perturbé. Pourquoi? Pour de multiples raisons: d'abord justement cet effet "première fois"; ensuite pour cette dissonance cognitive entre un syndicat  dit "de gauche", contestataire, militant (l'actuel adjoint culturel à la mairie de Paris est l"ancien président" de ce syndicat). Je pose la question très simple: aurait-on voté aussi bien pour un juif,... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]