Ce rapport à l argent a toujours été compliqué, problématique, anxiogène. Le rapport à l argent de mes géniteurs doit jouer son rôle avec un père yant passé sa vie professionnelle dans des banques à un niveau certes moyen mais il prenait un vrai plaisir à consulter son livre de compte; j ai hérité de cette "manie"; quant à ma mère elle fut longtemps employée au service de l intendance dans les lycées.

Du coup je sacrifie au rituel de la vérification; çà rassure l anxieux que je suis.

Je crains de manquer et au delà de ne pouvoir faire face d être débordé par une impossibilité de contrôle donc une perte de pouvoir. Argent, pouvoir, contrôle renvoient très indirectement à l absence de sécurité à un âge où le corps devient imprévisible et à une époque d echangements imprévisibles.

L économie financiarisée d aujourd'hui ajoute encore sa part à la difficulté de mon rapport à l argent.

C est triste, çà empoisonne la vie, et surtout c est irrationnel car la réalité de mon épargne certes honnête sans plus rst largement déniée par le fantasme.