31 octobre 2017

Argent encore et toujours

Je ne reviendrai pas sur la polémique suscitée par l intervention suscitée et entretenue par la théraoeute sur ma "ladrerie"; il n empêche: consultant mon cahier de comptes comme chaque jour, je constate que malgré toutes les mesures d économie, les charges et dépenses augmentent. Les rentrées stagnent ou diminuent et les frais s envolent. Je comptais me payer de petites choses histoire de desserrer l étau; il faudra y renoncer. On cite de chiffres positifs de l économie française: mais bon sang de bonsoir, qui concernent-ils... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 octobre 2017

Automne enfin...

Dans un monde et une nature bouleversés je retrouve un peu des repères qui manquent tant. Enfin on annonce et on ressent une baisse certes brutale des températures, les arbres étant toujours verts avec par endroits des masses rouille, orange, jaunâtres...On n est pas encore tout-à-fait dans l inversion des saisons mais peut-être y arriverons-nous un jour... Bon, ne soyons pas trop pessimistes et tentons de nous mettre dans l attitude du "sage" qui accepte ce qui arrive, lucidement et surtout sans en rajouter comme c'est la tendance... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2017

Laïcité GPS et changement

Je sais bien: le titre fait désordre et on ne voit pas bien le rapport entre les trois mots. Simplement il se trouve qu'hier je me suis rendu à une double conférence sur le thème qui s est (hélas) banalisé à force de coller à l'aactualité française mais j avais une invitation, une occupation, une occasion de sortir et d me "cultiver".   Alors pourquoi le GPS? Une fois encore j ai pris conscience de la difficulté d'utiliser cet "outil" moderne d'orinetation dans l espace; il me vient de regretter les plans papier d avant... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2017

Très grand âge et peur

Visite à notre mère avec mon frère; de nouveaux visages et des visages qui disparaissent; beaucoup d vieilles femmes dorment; un personnel de plus en plus réduit; il faut que çà rapporte aux fonds d investissement, ce capital humain non? A 3800 €/ mois c est pas mal! Sinon ma mère téit cette fois éveillée et s est encore plainte clairement de sa peur la nuit dans la solitude. Tiens, tiens, comme son fils, celui qui rédige ce blog pour se débarrasser lui aussi de cette anxiété qui l étreint presque constamment; surtout la nuit où... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 octobre 2017

Un peu d'oubli

Bien longue (trop même) à la nouvelle société de pensée; j'y ai du même écourter ma présence. Certes je ne vais pas me plaindre; tout cela me permet d enouer de contacts intéressants de m'ouvrir sur un monde en déroute, de prendre conscience de mes limites; décidément j'ai conscience de fuir les responsabilités tout en accomplissant pour le mieux ce qui m'est demandé et j'ai conscience d'apprendre laborieusement la vie en société et de relativiser les choses; après tout chacun les siennes de limites. Mais sociétés de pensée ou pas,... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 octobre 2017

Le sourire et le rire

"Rire est le propre de l Homme" disait Rabelais. Ah? S il vivait en France en 2017, il aurait du mal à conserver sa définition, tant le rire a presque totalement disparu. Journée-type du Parisien moyen: il se lève, prend un petit déjeuner à toute allure, écoute vaguement la radio qui lui donne déjà le bourdon, fait sa toilette en automate, s habille, prend sa voiture (ne pas oublier de prendre la voiture, dégâts sur  l environnement ou pas et se rend à son travail s il en a (patron de mauvaise humeur car les affaires ne... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 octobre 2017

Perdus et insonsolables

Une fois encore je n'avais pas de sujet ni de titre; non qu'il ne se passe rien car il se passe toujours quelque chose dans une vie moyenne comme la mienne ne serait-ce que les petits évènements intérieurs... Quant à l'actualité mondiale elle me paraît de plus en plus vaine et catastrophique et je m'en protège pour deux raisons au moins: les médias survalorisent ce qui va mal or le monde va mal on le sait d abondance et dans le fond quelle importance pour un citoyen confronté à ses difficultés du quotidien qui ne s arrangent guère. ... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2017

Flou des repères

Je rappelle que ce blog n a aucune prétention à la vérité scientifique qui elle-même a ses propres limites...C est un recueil d observations, de choses vécues, d impressions qui assume sa subjectivité donc des erreurs éventuelles, des exagérations, etc. Son rapport au vrai, il faut au moins le lui reconnaître c'est d être le reflet du vrai subjectif dans le sens que lui donnait Pirandello: à chacun sa vérité. Période difficile dans une phase de ma vie difficile, celui des vacances (on sait pour l avoir dit souvent qu ici tout s... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2017

Le casse-tête de la technologie

On sait les réserves expresses que le philosophe Heidegger réservait à l influence désastreuse de la technique sur l humain. Je viens d en avoir une démonstration triviale mais hélas convaincante ce matin; je reçois peu de mails (une dizaine maxi contre certains qui en reçoivent jusqu'à des centaines tous les jours (ainsi Midal disait en recevoir tant qu il lui arrive de consacrer une journée entière à les lire; quel courage et quelle prouesse que faire une conférence la même journée). Franchement pensez-vous que cette "prise de... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 octobre 2017

Un abri provisoire

Dans ce monde plein de bruit, de fureur et face à mon mal-être persistant, le journée d'hier fut un peu apaisante. Cours inattendu de deux heures quartier Pernety que j'ai appris à apprécier d'autant que là ont lieu les séances collectives de méditation. Quartier mélangé,avec des poches de résistance où quelque chose du vieux Paris subsiste; bistros où se retrouvent des habitués qui savent encore converser de manière vivante et parfois bourrue et affiches "gauchistes mélanchonistes" (je dois dire que personnellement je n'apprécie pas... [Lire la suite]
Posté par jeanlouisgil75 à 07:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]